Quelles sont les GRANDES QUESTIONS que les détaillants se posent aujourd'hui?



par LYNDA KAVANAGH et KAREN KRITZER

 

De nombreux défis et beaucoup de frustrations vont de pair avec la gestion d'une entreprise. Lynda Kavanagh et Karen Kritzer ont participé à des tables rondes au Salon du cadeau de l’Alberta en février avec plusieurs petits détaillants. Elles en ont profité pour prendre le pouls des principales préoccupations auxquelles les propriétaires d'entreprises de partout au pays sont confrontés quotidiennement. Ce fut aussi une excellente plateforme pour partager des succès et s'inspirer les uns les autres, ce qui est souvent une composante négligée.

 

Q?Comment puis-je générer de l’achalandage et augmenter le temps de présence au sein du commerce?

Karen Kritzer

Les détaillants peuvent ressentir de la frustration d'avoir des hauts et des bas en matière d’achalandage à travers leur magasin. De nombreux facteurs peuvent y contribuer. Il est important de prendre du recul et de regarder si les éléments de base sont bien gérés. Quelques exemples seraient :

• Est-ce que j'ai un stationnement disponible?
• Est-ce que les heures d'ouverture correspondent à celles des autres détaillants et est-ce qu’elles conviennent à mes clients?
• Ai-je du personnel de vente compétent?

Une fois les éléments de bases vérifiés, c’est le moment de chercher des moyens créatifs de générer de l’achalandage. La première étape consiste à développer un calendrier qui prévoit les événements et les promotions pour l'année entière. Il devrait concorder avec les stratégies de marketing globales et, bien sûr, être reflété sur les canaux de médias sociaux. En cas de doute, consultez le calendrier et réfléchissez à ce que font les gens chaque mois et à leurs besoins. Établissez des partenariats avec des détaillants locaux pour créer des événements promotionnels croisés.

 

Q?Comment puis-je intégrer les médias sociaux dans mon emploi du temps?

Lynda Kavanagh

Karen a raison lorsqu’elle suggère d'établir un calendrier d'activités qui concorde avec votre stratégie de marketing globale, ce qui signifie également d’établir un budget pour les finances et une bonne planification de temps. La plainte qu’on entend le plus souvent en ce qui a trait aux médias sociaux est le temps qu’ils requièrent. Il est plus facile de les gérer en ayant un calendrier qui précise vos promotions et vos événements prévus. Ensuite, lorsque vous avez quelques minutes de répit, vous pouvez développer votre contenu de médias sociaux et vos photos. Il existe un logiciel en ligne pour vous aider à planifier vos publications sur les réseaux sociaux. J'aime bien Hootsuite.com, mais il y en a toute une panoplie – faites une recherche sur Google avec « Gestion des médias sociaux », et faites votre choix. Maintenant, bien sûr, quand il s'agit de vos messages sur les réseaux sociaux, n'oubliez pas de garder votre marque à l'esprit, c'est-à-dire l’image, les messages et la philosophie globale de la raison d'être de votre entreprise.

 

Q?Comment choisir une stratégie de marchandisage?

Karen Kritzer

Il peut être déroutant et accablant de se demander l’approche à prendre avec le marchandisage en magasin. Les détaillants semblent avoir de la difficulté à décider de mettre en vedette une grande quantité d’un seul produit, ou d'aller à l'autre extrémité du spectre, et d’en présenter moins. Il y a une excellente façon d'aborder cela. Demandez-vous si vous voulez du volume. Ou si, en revanche, vous désirez plus une présentation de style de vie. Le volume parle à une grande masse d'un seul article et généralement en tant que consommateurs, nous sommes formés pour attendre un prix inférieur, sachant que le détaillant a probablement acquis un certain type de « spécial » par un achat en grande quantité. Le style de vie fait référence à la coordination d'une apparence intégrée. Cela donne l'impression au client qu'il y a une taille de chaque article, et il a un sentiment d’exclusivité. Une grande tendance sur le marché aujourd'hui est d'avoir des collections bien organisées qui offrent au client des looks bien stylés. Ils peuvent avoir cette sensation « ici aujourd'hui, parti demain » qui peut pousser à acheter. Cela maintient également une apparence de nouveauté au magasin et crée de la vitalité. Le volume ou le mode de vie sont tous deux efficaces, la clé étant que la présentation complète l'intérieur du magasin et la marque.

 

Q?Quelle est la meilleure façon de s'impliquer dans ma communauté?

Lynda Kavanagh

Le volume et le style de vie sont absolument essentiels quand il s'agit de compléter votre marque. Votre marque globale peut être fragmentée si vous n’unissez pas les tendances et les présentations que vous proposez dans votre commerce. Une autre façon dont les entreprises fragmentent leur marque sans le savoir, c’est de ne pas lier leur engagement au sein de la communauté avec la marque de l'entreprise. Toutes les entreprises devraient être impliquées dans la communauté - c'est essentiel - mais je vous recommande de bien choisir la participation de votre entreprise au sein de la communauté en tirant parti de votre marketing. Si une partie de votre marque consiste à aider les gens, ne faites pas votre contribution principale à la Humane Society; une meilleure stratégie serait d’aider une banque alimentaire ou de travailler avec les sans-abri. Sauvez la Humane Society par un engagement communautaire personnel. Les clients aiment voir les gens d'affaires redonner à leur communauté et pendant que vous redonnez, assurez-vous de vanter un peu votre entreprise et les grandes choses que vous faites.